5 septembre 1104 : le château de Thouars est incendié par Foulques le Réchin

Petit-fils de Foulques Nerra, Foulques le Réchin, dit le Querelleur, était comte d’Anjou et de Tours. Cherchant à étendre son pouvoir et ses territoires, il harcèle les seigneurs qui ne se sont pas ralliés à sa politique. Les vicomtes de Thouars sont de ceux-là, ayant fait allégeance à Guillaume le Conquérant, ennemi de Foulques le Réchin.

A la mort de Guillaume le Conquérant en 1087, ses vassaux n’ont plus de protecteur. A cela s’ajoutent les Croisades auxquelles participent plusieurs d’entre eux. Herbert II de Thouars et son frère Geoffroi, sont en Palestine aux côtés de Guillaume IX d’Aquitaine, dit le Troubadour, dont Foulques le Réchin fut le beau-père.

Mais Guillaume d’Aquitaine a répudié Ermengarde d’Anjou trois ans après leur mariage. Humilié par la répudiation de sa fille, Foulques le Réchin garde une haine féroce à l’encontre de Guillaume d’Aquitaine et en s’attaquant aux possessions des vicomtes de Thouars, c’est une façon de s’attaquer à son ennemi juré.

En août 1104, Foulques le Réchin et son fils Geoffroy Martel arrivent devant la cité. A peine rentré de croisade où son frère Herbert II est mort, le nouveau vicomte, Geoffroy III, n’a pas d’armée assez forte pour résister. Le comte d’Anjou s’empare de la ville et le 5 septembre, il fait incendier le château Thouars. Réfugié à la Chaise-le-vicomte, Geoffroi III de Thouars fera reconstruire son château en dix ans.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com