21 janvier 1793 : Louis XVI monte à l’échafaud

Le 21 janvier 1793, Louis XVI montait à l’échafaud. A ce jour, aucune trace ne prouve que la nouvelle provoquât un émoi particulier sur le Thouarsais même si cette exécution allait entrainer les insurrections vendéennes qui toucheront notre territoire quelques mois plus tard.

Citons toutefois Louis Richou, alors député de l’Eure et qui deviendra maire de Thouars en 1800. Sur les bancs de l’Assemblée, aux côtés des Girondins, il votera contre la mort du Roi en déclarant :

« Citoyen, je suis persuadé, je suis convaincu que la mort de Louis XVI sera la source des plus grands malheurs pour ma patrie. D’après cette opinion, je me regarderais comme indigne du nom de citoyen si je votais pour son supplice. Je vote donc pour la détention de Louis pendant la guerre et son bannissement à la paix ».

Pour cet engagement, Louis Richou sera emprisonné. Seule la chute de Robespierre lui évitera d’être lui aussi exécuté.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com