23 janvier 1947 : René Soré meurt sur le viaduc en flammes

En ce début d’année 1947, le viaduc ferroviaire qui enjambe le Thouet, bombardé pendant la guerre, est en reconstruction et des échafaudages ont été installés sur les piles du pont pour refaire le tablier.

Le 23 janvier, vers 20h30, alors que température est tombée à -15°, René Soré, premier adjointu maire de Thouars, Emile Poirault, est averti par un gardien du chantier qu’un brasero s’est enflammé.

Sans tarder, René Soré rejoint le viaduc où l’incendie s’est déjà propagé sur les échafaudages en bois. Sans attendre l’arrivée des pompiers, il s’élance sur la structure pour tenter d’éteindre le sinistre. Malheureusement, des poutrelles de bois tombent sur lui. René Soré meurt sur place.

Quelques jours plus tard, les thouarsais rendent hommage à son dévouement. Une rue de la ville porte aujourd’hui son nom.

Un long article est consacré à René Soré dans le bulletin n°22 de la SHAAPT, paru en 2015.