4 mars 1882 : Mort de Faustin Besson

Né à Dole dans le Jura en 1821, Faustin Besson appartient à une famille d’artistes. Son père est à fois conservateur du musée municipal de Dole mais aussi sculpteur. Entré à l’Ecole des beaux-Arts de Paris en 1840, le jeune Faustin se fait très vite remarquer. Il expose ses peintures, paysages et portraits, pour la première fois au Salon de Paris en 1853 où son travail est reconnu. Dès lors, de nombreuses commandes lui permettent de laisser éclater son talent, en France comme à l’étranger. Son style, à la fois académique et élégant, est bien dans le goût du Second Empire. S’il peint des portraits, des scène de genre et des paysages, il est également sollicité pour des peintures ornementales, sa réalisation la plus prestigieuse restant la chambre à coucher de Napoléon III au palais des Tuileries à Paris.

Ami d’Henri Barré, Faustin Besson vint à Thouars vers 1870 pour superviser l’aménagement de la maison néogothique qui abrite aujourd’hui le musée. On lui doit notamment le plafond circulaire du salon peint dans l’esprit du XVIIIème siècle.

Faustin Besson meurt à Paris le 4 mars 1882.

Visuel : ©Musée Henri Barré – Thouars

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com