9 mars 1789 : les députés thouarsais aux Etats généraux de Poitiers

En janvier 1789, Louis XVI convoque les Etats généraux. La réunion doit se tenir au printemps suivant à Versailles. Dès lors, dans chaque province, et dans chaque paroisse, on s’organise pour établir les cahiers de doléances.

A partir du 9 mars 1789, les députés élus dans les cantons du Poitou se réunissent à Poitiers, dans la chapelle des Jésuites. Vingt-huit députés représentent les cantons de Thouars et Argenton-Château. A l’aube de la Révolution, la ville de Thouars comptait près de 4000 habitants, ce qui lui permettait d’avoir quatre représentants : Louis Jouneau, avocat, François-Pierre Noirault de la Coindrie, avocat, Pierre-René Frouin de la Gaudinière, avocat et Jean Sabourin, négociant.

Les comptes rendus de l’époque rapportent que le temps était exécrable et dès les premiers échanges, il s’avéra que la noblesse du Haut-Poitou se montra plus conciliante que celle du Bas-Poitou, attachée à ses privilèges.

Enfin, le 14 mars 1789, synthétisant tous les cahiers de doléances de la province, le cahier de doléances du Poitou fut établi, tel qu’il devait être présenté au Roi en mai suivant. Sur tous les députés présents à Poitiers, seuls quelques-uns furent désignés pour représenter le Poitou à Versailles ; aucun d’eux n’était thouarsais

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com