14 mai 1431 : le vicomte de Thouars est dépossédé de ses biens

Né en 1392, Louis d’Amboise, vicomte de Thouars, était immensément riche, provoquant la jalousie du roi de France. Mais, avec plus de trois mille vassaux, la vicomté était l’une des plus importantes du royaume et le monarque ne pouvait guère se priver de son soutien. Ambitieux, arrogant, belliqueux, dépravé, telle est l’image qu’a laissée Louis d’Amboise dans l’Histoire, sans que l’on sache réellement quelle fut la réalité du personnage, même si sa bravoure au combat fut aussi reconnue.

Autour de Charles VII, les rivalités sont nombreuses. Georges Ier de la Trémoïlle, comte de Guînes, devenu grand chambellan du Roi, a de plus en plus d’influence sur celui-ci, au grand dam de Louis d’Amboise. Ce dernier, avec la complicité d’André de Beaumont, seigneur de Lezay, et d’Antoine de Vivonne, seigneur de Bressuire, fait enlever Georges de la Trémoïlle. Mais le complot tourne court. Alors que ses comparses sont condamnés à mort, Louis d’Amboise obtient la clémence du roi. Sa peine est commuée en emprisonnement à vie et à la confiscation de tous ses biens.

Le 14 mai 1431, Jacques de Montbéron, seigneur d’ Azay-le-Rideau et capitaine du château de Thouars remet officiellement la place de Thouars à la Couronne de France.

Charles VII et Georges Ier de la Trémoïlle pensent en avoir fini avec Louis d’Amboise mais celui-ci a gardé de nombreux alliés et est rapidement délivré. Après bien des tractations, Louis d’Amboise sera réhabilité et rentrera en possession de ses biens en 1437. Il retrouvera la vicomté de Thouars mais le roi gardera pour lui le château d’Amboise.

Louis d’Amboise mourra en 1470, sans descendance mâle, ce qui scellera la fin de la famille d’Amboise au profit de Louis XI puis des la Trémoïlle.

Visuel : armoiries de Louis d’Amboise : Ecartelé, aux 1 et 4 palé d’or et de gueule de six pièces (Amboise), aux 2 et 3 d’or semé de fleurs de lys d’azur au franc-quartier de gueule (Thouars)

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com