21 juin 1940 : la bataille de France prend fin en Thouarsais

Depuis septembre 1939 et l’invasion de la Pologne par les troupes d’Hitler, la France est en conflit avec l’Allemagne mais les combats se déroulent loin de nos frontières et l’armée française n’y participe pas officiellement. C’est « La drôle de guerre ». Mais en mai 1940 débute la Bataille de France. Les troupes allemandes envahissent les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France. Mal préparée, l’armée française est rapidement dépassée. C’est la débâcle ! Sur les routes, les populations fuient l’envahisseur.

A Thouars aussi, on se prépare à l’arrivée des allemands. Le 20 juin 1940, le camp de munition a été évacué et des éléments du 4ème régiment de dragons portés défendent la ville. Le 21 juin, la tension monte d’un cran. Le « rouleau compresseur » allemand poursuit sa descente vers le sud. Positionnés sur la butte de Sainte Gemme, des soldats français sont mitraillés par l’aviation allemande tandis que des bataillons du Reich arrivent par la route de Saumur. Tout l’après-midi, les combats font rage autour de la ville et la population se terre dans les caves.

Thouars aura connu les derniers combats de la Bataille de France. Le lendemain, à bord d’une voiture portant drapeau blanc, des parlementaires représentant le gouvernement du maréchal Pétain établi à Bordeaux rejoignent les troupes allemandes à la Maucarrière pour transmettre aux autorités du Reich l’aval des conditions de l’Armistice qui sera signée quelques heures plus tard.

visuel@coll. privée

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com