20 juillet 1833 : le roi Louis-Philippe cède le château à la ville de Thouars

Nous sommes en 1833. Depuis sa construction par Marie de la Tour d’Auvergne, deux siècles plus tôt, le château de Thouars a connu bien des vicissitudes. Délaissée par la famille de La Trémoïlle, partie à Versailles auprès du roi,, saccagée lors de la Révolution, l’imposante bâtisse se délabre lentement. Même le maréchal Masséna a refusé de s’y installer après que Napoléon la lui eût offerte en récompense de sa bravoure militaire. Propriété de l’Etat, le château n’est plus habité que par les corneilles. La municipalité de Thouars, menée par le sieur Pierre Cornilleau, demande à récupérer le bâtiment.

Après de multiples échanges entre les différentes parties, par ordonnance du 20 juillet 1833, le roi Louis-Philippe céde la demeure et ses dépendances à la commune, pour 25 000 francs, prix d’estimation. Le document royal précise que cette acquisition devra permettre à la municipalité d’y établir les hospices, une école et la caserne de la gendarmerie. De fait, le château accueillera très vite ses premiers soldats puis, plus tard, ses premiers collégiens. Plus tard encore, il deviendra prison mais c’est une autre histoire….

Visuel : Olivier de Wismes 1845 « La Vendée pittoresque » – coll. particulière

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com