27 juillet 1214 : la bataille de Bouvines

27 juillet 1214 : la bataille de Bouvines

Le dimanche 27 juillet 1214 est l’une des dates importantes de l’Histoire de France. Par cette victoire face aux seigneurs qui s’opposaient à lui, le roi Philippe-Auguste donnait à la France l’idée de la nation. La bataille de Bouvines fut aussi un signal fort face aux velléités de Jean sans terre qui souhaitait ceindre la couronne de France. Les armées de Philippe-Auguste avaient face à eux une coalition composée de puissants seigneurs français, fidèles au roi d’Angleterre, soutenus par Otton IV, empereur du Saint Empire.

Le vicomte de Thouars, Aimery VII, ne participa à la bataille de Bouvines. Son armée avait été défaite en février de la même année à la bataille de la Roche aux Moines, près de Savennières en Anjou. Lors de cette bataille perdue par Jean sans terre, c’est le propre fils de Philippe-Auguste, le prince Louis (futur Louis VIII) qui remporta la victoire, son père accourant vers le nord de la France où Otton IV commençait à assembler des troupes. Suite à la défaite de la Roche aux Moines, n’étant plus en mesure de former une armée, Aimery VII ne put combattre à Bouvines. Sinon, il aurait pu y croiser son neveu par alliance…

Effectivement, lors de la bataille de Bouvines, l’un des chevaliers les plus fougueux aux côtés de Philippe-Auguste fut sans aucun doute Pierre Ier Mauclerc, duc de Bretagne, époux d’Alix de Thouars, fille de Guy de Thouars et nièce d’Aimery VII de Thouars.

Durant toute sa vie, Aimery VII de Thouars eut un comportement ambigu, prêtant allégeance tantôt au roi de France, tantôt au roi d’Angleterre, à la différence de son frère, Guy de Thouars, qui lui, fut fidèle à Philippe-Auguste. Cadet d’Aimery VII, Guy de Thouars était devenu duc de Bretagne par son mariage avec Constance de Bretagne. A sa mort en 1213, son gendre, Pierre Mauclerc, prend le titre de duc de Bretagne. Alix de Thouars, décédée en 1221, fut inhumée dans l’abbaye Notre Dame de Villeneuve, près de Nantes.

Visuel : H. Grobet, Histoire de France, Paris (Emile Guérin), 1902

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com