1er août 1202 : Aimery VII de Thouars délivre Aliénor d’Aquitaine

Richard Cœur de Lion, fils aîné d’Henri II Plantagenêt et Aliénor d’Aquitaine, est mort au combat en avril 1199. Deux hommes prétendent lui succéder, le frère de Richard, Jean sans terre, et leur neveu, Arthur, fils de Geoffroy, décédé en 1186. Face aux enjeux politiques qui lient à la fois le sort de la France et de l’Angleterre, la famille est déchirée.

Aliénor a pris position pour son fils Jean sans terre, au détriment de son petit-fils, Arthur. Profitant de la querelle familiale, le roi de France Philippe-Auguste fait alliance avec Arthur pour récupérer les possessions de Jean sans terre, dont le Poitou. A la mi-juillet 1202, les troupes de Philippe-Auguste, venant de Bretagne et commandées par Arthur, ont pour ambition d’envahir le Poitou.

Fuyant l’abbaye de Fontevraud où elle vit recluse, Aliénor, âgée de 78 ans, cherche à gagner Poitiers. Mais les armées d’Arthur sont trop rapides. Elle se réfugie au château de Mirebeau où son petit-fils s’apprête à donner l’assaut. Prévenu par un messager, Jean sans terre sollicite son allié, le vicomte Aimery VII de Thouars. Réunissant leurs troupes, tous deux accourent à Mirebeau et livrent bataille. Les armées d’Arthur et Philippe-Auguste sont défaites. Arthur fait prisonnier, sera tué par Jean sans terre en 1203. Quant à Aliénor d’Aquitaine, elle témoignera son estime à Aimery de Thouars à maintes reprises avant de s’éteindre en 1204 et d’être inhumée en l’abbaye de Fontevraud.

Visuel : Frederick Augustus SANDYS (1829-1904) – Musée national de Cardiff

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com