4 octobre 1976 : le dernier vestige de l’église des Cordeliers est abattu

Permettrait-on encore ce genre d’infamie ? Pour tous les amoureux du patrimoine thouarsais, la date du 4 octobre 1976 reste un douloureux souvenir. Ce jour-là, pour permettre le percement de la rue Bernard Palissy, le chevet gothique de l’ancienne église attenante au couvent des Cordeliers est abattu.

L’histoire de ce couvent remonte au XIVe siècle. Les Cordeliers s’installent à Thouars en 1350 à la demande du vicomte Louis Ier. De taille impressionnante, la construction de l’église s’étend sur plus de vingt années. Le couvent vit des donations de plusieurs seigneurs dont certains seront inhumés dans l’église.

Le couvent de Thouars va péricliter au fil des siècles et les trois derniers moines sont expulsés à la Révolution. L’église et le couvent sont transformés en bâtiments militaires avant d’être détruits en 1855. Curieusement, le chevet avait été conservé mais la nécessité de percer une nouvelle artère entraîna sa destruction en 1976. De l’église des Cordeliers ne subsistent que quelques rares éléments architecturaux (arcs de voûtes, sculptures, fenêtres…) non mis en valeur.

visuel : Service patrimoine Ville de Thouars

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com