4 décembre 1642 : décès du cardinal de Richelieu

Lorsqu’il meurt le 4 décembre 1642, Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu, est au faîte de sa gloire. Ambitieux, retors, habile, rusé… les adjectifs ne manquent pas pour définir celui qui va contribuer à la grandeur de la France et faire de Louis XIII l’un des plus fameux monarques d’Europe de son temps. Soucieux de son image, Richelieu bâtit en Touraine une cité à son image, et à son nom, où les rues rectilignes et la richesse des hôtels particuliers témoignent encore de son pouvoir. En 1630, il y entreprend la construction d’un château monumental sur les plans de Jacques Lemercier, architecte que Marie de la Tour et Henri de la Trémoïlle solliciteront peu de temps après pour leur château de Thouars. Mais Richelieu a laissé d’autres traces en Poitou. Avant d’être ministre et de diriger la France, Richelieu, alors évêque de Luçon, fréquentait régulièrement le château de Coussay, dans la Vienne, reçu en héritage de son oncle.

Dans sa jeunesse, Richelieu séjourna aussi plusieurs mois en Thouarsais, au château de Glenay, entre 1610 et 1611, où il tint compagnie à son beau-frère, René Vignerot de Pontcourlay, souffrant.

Âgé alors de 25 ans, à l’ombre du vieux château médiéval, le jeune homme méditait-il déjà sur son futur destin ?….

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com