Société d'Histoire, d'Archéologie et des Arts du Pays Thouarsais

BLOG

blog

18 février 1518

François Ier vient chasser à Thouars

Affaibli par la maladie, le roi Louis XII meurt en janvier 1515. Son cousin et gendre monte sur le trône de France sous le nom de François Ier. Agé de 24 ans, le jeune monarque conserve sa confiance aux plus proches conseillers du souverain défunt, dont Louis II de la Trémoïlle. Celui-ci, élevé à la cour de Louis XI a aussi montré sa loyauté à Charles VIII, le prédécesseur de Louis XII. Autant dire que le vicomte de Thouars est très proche du pouvoir royal, François Ier étant le quatrième monarque qu’il accompagne. Avec son épouse Gabrielle de Bourbon, il est aux premières loges lors du sacre de François Ier à Reims. Pour ce dernier, qui a perdu son père à l’âge de deux ans, Louis II, qui lui en a cinquante-cinq, est une figure paternelle.

Quelques mois plus tard, le ciel de Louis de la Trémoïlle s’assombrit. Il perd son fils unique, Charles, à la bataille de Marignan. De chagrin, Gabrielle de Bourbon meurt peu de temps après.

Mais, en bon courtisan qu’il est, et parce qu’il faut maintenir le pouvoir de la vicomté de Thouars, Louis II se remarie rapidement avec la jeune Louise de Valentinois dont la tutrice n'est autre que la mère du roi, Louise de Savoie.

Autant le défunte Gabrielle appréciait la discrétion de son château de Thouars, autant la nouvelle épouse aime la vie de cour. Les seigneurs de Thouars sont de toutes les fêtes royales. A l’automne 1517, le souverain vient dans ses domaines des bords de Loire. Il est accueilli par Louis II, au château de Sully sur Loire dont le vicomte de Thouars est aussi le baron.

Est-ce là qu’est formulée l’invitation ? Toujours est-il que, quelques semaines plus tard, le 18 février 1518, la cité de Thouars est en liesse. Le roi François Ier est reçu par Louis II de la Trémoïlle et son épouse. Parmi les proches du roi, on note la présence du connétable de Bourbon, neveu de Gabrielle, précédente épouse du vicomte de Thouars. Il peut à loisir admirer la chapelle, voulue par sa tante, attenante au vieux château médiéval.
En cette journée d’hiver, on a organisé de grandes chasses dans les bois environnants, marchant en cela sur les traces de feu le roi Louis XI qui venait souvent en Thouarsais et, le soir, dans les salles du château aux cheminées monumentales on festoie gaiement, emporté par le caractère jovial du monarque. N’oubliant pas toutefois de tenir son rôle, François Ier écrit à sa mère un courrier officiel. Datée de Thouars, cette missive donne pouvoir à Louis de Savoie pour une représentation à la Chambres de Comptes d’Angoulême.

Après une nuit passée au château de Thouars, François Ier rejoint Oiron où l’accueille son conseiller Artus Gouffier et dort le soir même à Loudun.

Ce sera le seul passage de François Ier dans notre région. Louis II de la Trémoïlle restera proche du souverain jusqu’à sa mort sur le champ de bataille de Pavie en 1525. Le roi pleurera sincèrement celui qu’il considérait davantage comme un ami que comme un conseiller.

 

Visuel : François Ier par Jean Clouet ©musée condé

recevoir les article du blog par Mail

Articles Récents

  • 05 août 1902

    Mort du député Honoré Pontois
  • 02 août 1935

    La canicule frappe le Thouarsais
  • 01 août 1202

    Aimery VII de Thouars délivre Aliénor d'Aquitaine
  • 30 juillet 1670

    Mort d'Hannibal de la Trémoïlle
  • 26 juillet 1659

    Le pape Alexandre VII confirme la Sainte Chapelle de Thouars

Contactez nous

SHAAPT
BP 17
79100 thouars

Suivez-nous

facebook
youtube

OBJET DU CONTACT