Société d'Histoire, d'Archéologie et des Arts du Pays Thouarsais

BLOG

blog

02 février 1274

Les vicomtes de Thouars deviennent seigneurs de l'île de Ré

 

La seigneurie de l’Ile de Ré s’étendait de la pointe de Sablanceaux jusqu’au manoir de la Passe. Ars et Loix, qui étaient alors isolés du reste de l’île par l’océan, formaient une seigneurie distincte dépendant du monastère de St Michel en l’Herm.

La seigneurie de l’Ile de Ré appartenait depuis l’an mil aux seigneurs de Chatelaillon, sires de Chatelaillon et de Mauléon. A la mort d’Amable du Bois, veuve du célèbre Savary de Mauléon, et titrée dame de l’Ile de Ré, la seigneurie de l’Ile de Ré revint en 1268 à la vicomté de Thouars, la fille du célèbre Savary de Mauléon ayant épousé Renaut de Thouars.

Ce dernier décédé, sa veuve, Aliénor de Soissons, sans enfant, cède à son neveu, Guy II de Thouars, les seigneuries de l’Ile de Ré et de Talmont. Nous sommes alors en 1268.

Il faudra toutefois attendre le 2 février 1274 pour que les tractations financières aboutissent. Guy de Thouars s’engage à verser une rente de 2250 livres afin que sa tante abandonne ses droits sur le Talmondais et l’Ile de Ré.

Dès lors, les vicomtes de Thouars peuvent se faire appeler seigneurs de l’Ile de Ré. Ils élargissent considérablement leur domaine vers le sud. Plusieurs documents attestent de leur présence sur l’île et stipulent des décisions prises à l’encontre des insulaires. Guy II de Thouars sera un véritable législateur, fixant les règles de la vie quotidienne sur l’île. Jehan de Thouars, pour sa part, accordera de nombreuses aides aux moines de l’abbaye.

On sait aussi qu’en 1357, Louis de Thouars accorde des privilèges aux habitants de Ré en récompense de leur bravoure face aux troupes anglaises qui avaient envahi l’île les mois précédents. Au fil des décennies, dans cette même région, d’autres domaines viendront s’ajouter à la seigneurie de l’Ile de Ré.

Mais rien ne dure…

En 1548, François II de la Trémoïlle épouse Françoise du Bouchet dont il n’aura pas d’enfants. A sa mort, sa sœur, Jacqueline de la Trémoïlle, apporte en dot les seigneuries de Marans et de l’Ile de Ré lors de son mariage avec Louis de Bueil, comte de Sancerre. C’en est fini de la présence des vicomtes de Thouars sur l’Ile de Ré !

Ainsi, comme elle leur avait été donnée, c’est par le jeu des alliances que la seigneurie de l’Ile de Ré échappa aux seigneurs de Thouars.

 

Visuel : chapelle Notre-Dame de Ré, dite abbaye des Châteliers

recevoir les article du blog par Mail

Articles Récents

  • 05 août 1902

    Mort du député Honoré Pontois
  • 02 août 1935

    La canicule frappe le Thouarsais
  • 01 août 1202

    Aimery VII de Thouars délivre Aliénor d'Aquitaine
  • 30 juillet 1670

    Mort d'Hannibal de la Trémoïlle
  • 26 juillet 1659

    Le pape Alexandre VII confirme la Sainte Chapelle de Thouars

Contactez nous

SHAAPT
BP 17
79100 thouars

Suivez-nous

facebook
youtube

OBJET DU CONTACT