Société d'Histoire, d'Archéologie et des Arts du Pays Thouarsais

BLOG

blog

17 février 2020

La Petite Eglise, une spécificité religieuse de notre région

En 1801, l’État Français et le Vatican signèrent un Concordat afin de refermer les plaies douloureuses d’une Révolution qui s’était attaquée à une Église jugée trop proche de la monarchie. Dans plusieurs provinces françaises, des dizaines de communautés s’opposèrent à cet accord, effaçant, selon elles, les persécutions religieuses subies pendant la Terreur. On estime que plus de 100 000 anciens fidèles de l’Eglise catholique refusèrent ainsi les règles du Concordat. Sans évêques ni prêtres, sans hiérarchie officielle, ces minorités étaient considérées comme vouées à disparaître rapidement. Pourtant, deux cents ans plus tard, l’une d’elle survit encore dans le nord des Deux-Sèvres. On l’appelle “la Petite Église”.
Ce nom, donné initialement par dérision, reste le témoin d’une spécificité religieuse de notre région à laquelle Baptiste Cesbron, originaire de Mauzé-Thouarsais, membre de la SHAAPT et diplômé en Histoire de l’Université Paris X Nanterre a consacré plusieurs années de recherches.
Lundi prochain, 17 février, lors de la prochaine conférence proposée par notre association, il présentera le fruit de ses travaux et évoquera la Petite Eglise, des origines à nos jours. 

Auditorium des Ecuries du Château à Thouars
20h30 (fermeture des portes à 20h40)
entrée : 3€ pour les non adhérents 

 

recevoir les article du blog par Mail

Articles Récents

  • 26 mars 1465

    Louis XI prend la tête de son armée à Thouars
  • 25 mars 1577

    Louis III de la Trémoïlle meurt au siège de Melle
  • 23 mars 1786

    Installation de la première loge maçonnique à Thouars
  • 21 mars 2020

    Message de Damien Cocard, président de la SHAAPT
  • 20 mars 1640

    Un nouveau temple à Thouars

Contactez nous

SHAAPT
BP 17
79100 thouars

Suivez-nous

facebook
youtube

OBJET DU CONTACT